Tout savoir sur les processus d’isolation de combles

isolation de combles

Les espaces situés entre le dernier plancher d’une maison et les versants de la toiture sont appelés les combles. En cas de mauvaise isolation de ces espaces, votre maison risque de faire face à une perte d’énergie considérable. Ainsi, pour améliorer l’isolation de votre maison, les combles sont généralement les premiers endroits à inspecter. Les processus d’isolation varient en fonction du type de combles : perdus ou aménagés. Nous apporterons plus de détails dans la suite de l’article.

L’importance d’isoler les combles d’une maison

Il est important d’isoler les combles d’une maison pour éviter des pertes de chaleur importantes. Vous limiterez également la présence de sources de froid dans la maison qui apportent inconfort et surchauffent vos systèmes de chauffage. Lorsque vous isolez vos combles, vous participez ainsi au maintien de la chaleur à l’intérieur et vous réduisez par ricochet votre consommation d’énergie.

Quels sont les différents types de combles ?

Il existe deux types de combles qui diffèrent en fonction de la construction du toit de la maison.

Les combles aménagés

On parle de combles aménagés lorsqu’ils peuvent servir de lieu de vie. Ils disposent pour cela d’une hauteur libre de plus de 180 cm ainsi que d’une pente de toit plus grande que 30 °. La charpente est faite soit à la Philibert Delorme, à la mansarde, retroussée ou à surcroît. Pour isoler votre toiture ainsi que pour tous vos travaux de charpente et de couverture, le site https://www.artisan-fernandez.com/ met à votre disposition des professionnels aguerris.

Les combles perdus

En ce qui concerne les combles perdus, ce sont des combles qui ne peuvent pas être aménagés. Ceci est dû à une hauteur libre inférieure à 180 cm ainsi qu’à une pente de toit plus petite que 30 °C. À tout ceci s’ajoute une charpente dont les fermettes sont enchevêtrées.

Quelles sont les techniques d’isolation des combles ?

Il existe quatre techniques d’isolation des combles. Les deux premières techniques ci-dessous sont plus adaptées aux combles perdus et les deux derniers sont pour les combles aménagés.

La technique du soufflage

Elle consiste à répartir des isolants dans les combles en soufflant. Il s’agit ici de souffler l’isolant qui a la forme d’un flocon. Les flocons peuvent être issus de plusieurs isolants différents comme la laine ou la ouate de cellulose. Pour des combles très difficiles d’accès, une trappe est créée afin de permettre à l’artisan de travailler.

La technique de la laine déroulée

L’isolation des combles avec de la laine déroulée est un peu plus longue et onéreuse que le soufflage. Elle consiste à dérouler de la laine au sol et à la calfeutrer. Mais avant de disposer la laine, l’artisan procède d’abord à l’installation d’une membrane d’étanchéité à l’air.

L’isolation des combles par l’intérieur

L’isolant est disposé sous les rampants entre les chevrons au niveau du toit. Après cette étape, une membrane d’étanchéité est ensuite posée. L’isolant disposé est soutenu grâce à une ossature renforcée par des parements ainsi que des fourrures.

L’isolation des combles par l’extérieur

Encore appelée isolation continue, cette isolation des combles consiste à poser des panneaux isolants entre la maison et le toit. Dans un premier temps, le toit de la maison est retiré et il ne reste que la charpente. Dans un second temps, l’artisan place deux couches d’isolants sur la charpente. L’opération se termine par la mise en place de chevrons et la réinstallation du toit.

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *